FANDOM


Les mythes d'écriture résident en une angoisse : la page blanche. Aujourd'hui, une solution s'annonce par la voie de la psychologie dérisoire (l'une des meilleures branches face aux guérisons maladives) : la page blanchie. Et ceci va sans dire : que celui qui a peur d'écrire écrive en blanc. C'est là le prétexte d'une création absolue et sans mesures. Pour blanchir votre page, c'est très simple : opérez une biancophallolocution.